-L'Acidification des océans -

Ocean Acidification

L'acidification des océans, c'est quoi ? 

L’océan est un régulateur naturel du climat. En absorbant et stockant le CO2atmosphérique, qui est un puissant gaz à effet de serre, il tamponne l’élévation de température à la surface Terrestre. Cependant, de plus en plus de CO2est relâché dans l’atmosphère, et donc absorbé par les océans… Une des conséquences directes en mer est la diminution du pH, appelée acidification des océans. On vous explique !

(Attention, pour consulter le schéma sur l'acidification, veuillez consulter notre site web via un ordinateur !)

Depuis la révolution industrielle

des années 1850, les activités humaines se sont développées (industrialisation, déforestation, déploiement des

                      transports,...) et intensifiées, augmentant

        le taux de CO2 atmosphérique. En 150 ans, nous

                                                sommes passés de 250 ppm

                 (parties par million) à plus de 410 ppm, soit + de 40%.

(dissous)

Clique sur le bouton

pour avoir les explications !

30% du CO2 issu de la combustion des énergies fossiles est capté par les océans, simplement par une dissolution naturelle à l’interface air - eau. Le CO2 dissous est alors utilisable par les organismes marins  (> 4 et 5).

 
 
 
 
 
 

Les organismes photosynthétiques comme les algues et le phytoplancton ont un rôle majeur dans l’océan, ils permettent la vie ! Grâce à la photosynthèse ils transforment le CO2 en dioxygène (O2). Au total, 50 % de l’O2 sur Terre est produit par ces organismes !

 

Les organismes calcifiants synthétisent leur coquille ou leur squelette en associant du carbonate avec du calcium présents dans l’eau, c’est la calcification.

Le carbonate provient de la transformation du CO2 dissous dans l’eau, via des réactions chimiques en cascade libérant des H+. Or, la concentration en H+ établi le pH d’une solution. Plus il y a d’H+, plus le pH diminue, on parle alors d’acidification. L’augmentation de CO2 émis entraine donc une augmentation de la concentration en H+, ce qui constitue une véritable menace pour les organismes calcifiants…

 
 
 

La baisse du pH affecte de deux manières les organismes calcifiants :

Elle dissout et empêche de synthétiser leur coquille/squelette. En effet, afin de rétablir le pH de l’eau de mer, il faut neutraliser les H+ en excès dans l’eau en les réassociant. Dans ce sens, il y a moins de carbonates disponibles pour la calcification des organismes marins, ce qui les rend fragiles et conditionnent leur survie.

Les prévisions pour la fin du siècle prévoient un doublement de l’acidité des océans. De plus, l’absorption du CO2 par l’océan n’étant pas illimité, l’océan pourrait à terme relâcher le CO2 initialement absorbé… vers l’atmosphère. C’est pourquoi, il est important de commencer dès aujourd’hui à diminuer nos émissions de CO2. Dans notre quotidien, nous avons TOUS notre rôle à jouer dans cette bataille climatique (idée de transférer le lecteur vers un lien proposant des solutions à notre échelle).

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon

Partenaires

© 2020 LemonSea